photo detail

L’histoire de Roger el Chapu Martínez débute comme celle de nombreux gamins colombiens. Roger pousse ses premiers ballons dans le barrio la Campiña de Cartagena, passe par des petits clubs locaux (11 de noviembre, Juventus et Expreso Rojo) avant de jouer avec la sélection de sa province quand il a 15 ans. Ce parcours somme toute assez classique lui permet d’arriver dans une école de foot à Medellín. C’est dans cette école, nommée Estudiantil qu’il se voit proposé l’opportunité de voyager en Argentine pour faire quelques essais dans divers clubs. C’est ici que son parcours se distingue de tout autre jeune colombien.

Son essai à Boca semble se passer au mieux mais le club le fait attendre, ne pouvant l’aligner au prétexte qu’il est mineur et venu sans ses parents. Après des vacances au pays, il revient en Argentine faire six mois d’essai à Argentinos qui lui fait le même coup. Il attend alors d’être majeur avec un dernier essai concluant au Racing. Tardant alors à véritablement émerger, attend un prêt à Aldosivi pour se révéler. Avec le Tiburón, Roger Martínez se libère, il explose aux yeux de l’Argentine et gagne le droit, au prix de 26 matchs et 6 buts, de revenir au Racing où il conserve son niveau, devenant l’un des grands perforateur de La Academia. Ses performances lui valent une sélection avec les u23 colombiens en quête de Jeux Olympiques, Roger le magnifique s’offre un doublé qui envoie les jeunes Cafeteros à Rio et lui permet d’être appelé par José Pekerman avec les A. Après un but en amical face à Haïti, il prend place dans le groupe colombien qui participe à la Copa América Centenario.

S’il aime se comparer à Agüero ou encore Teo, el Chapu n’est pas un vrai avant-centre. Sa puissance physique, sa vitesse, son amour du dribble en font surtout un perforateur de défenses, un dévoreur d’espace. Roger Martínez, c’est le mouvement permanent, une grande capacité à générer du danger et un poids constant sur les lignes arrières adverses, le genre de joueur qui peut faire basculer un match sur une fulgurance. S’il doit encore travailler sa finition, el Chapu n’en reste pas moins plus qu’intéressant si associé avec un buteur. Il est l’une des valeurs montantes du continent, l’un de ses plus beaux générateur de spectacle.

Roger Martínez

Date de naissance : 23 / 06 / 1994  

Lieu de naissance : Cartagena de Indias, Colombie  

Club : Racing

Prix : ≃  6 500 000 €

Vidéo

Photo : NELSON ALMEIDA/AFP/Getty Images

Tags

RelatedPhotos

Comments: 0
Added:LeCSA
Comments: 0
Added:LeCSA
Comments: 0
Added:LeCSA
Comments: 0
Added:LeCSA
Comments: 0
Added:LeCSA
Comments: 0
Added:LeCSA
Comments: 0
Added:LeCSA
Comments: 0
Added:LeCSA
Comments: 0
Added:LeCSA
Comments: 0
Added:LeCSA